21 janvier 2012

Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 2 : Sans Forme de Gail Carriger






      Résumé du livre    

Alexia Tarabotti est devenu Lady Woosley, ce qui ne l'empêchera pas de prendre le dirigeable pour l'Ecosse, et de répondre à tous et à tout. Et c'est tant mieux pour le lecteur !
« Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête ! » 







      Mon avis    
 
Avec son humour et sa plume artistocratique, Gail Carriger nous offre un nouveau tome aussi plaisant que le premier. Une véritable bouffée d'air frais qui change en tout point de ce qu'on a l'habitude de lire.

C'est avec un plaisir immense qu'on retrouve Alexia, devenue Lady Maccon, aussi délurée qu'avant !
Pas mal de suspense dans ce tome, et une intrigue qui va en s'accélérant, nous laissant patoger avec le peu d'éléments qui nous sont dévoilés au départ, et ce, jusqu'au dénouement. Autant dire que la frustration est grande ! Et elle le sera encore plus... Les personnages sont toujours aussi attachants, avec une préférence pour Alexia et Conall, qui ensemble, forment un couple pour le moins détonant. On retrouve également avec une joie immense Lord Akeldama, le vampire le plus exentrique qui soit. De nouveaux personnages font leur apparition, tout comme on en découvre un peu plus sur Conall Maccon et son passé jsuqu'ici totalement inconnu.Une fin en queue de poisson, qui nous donne envie de taper du pied et piquer une bonne crise afin de pouvoir lire la suite au plus vite... ! Mais là, je n'en dit pas plus. En bref, préparez-vous au choc amis lecteurs, car vous n'êtes pas au bout de vos surprises.... !


      Ma note     

Un coup de coeur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire