28 mars 2012

Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus Blues de Richelle Mead






      Résumé du livre     

Libraire le jour, succube la nuit.
C’est la vie de Georgina Kincaid, un démon dans un corps de femme. A priori, un destin plutôt sympa : la jeunesse éternelle, la séduction absolue… mais impossible de décrocher un rencard sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement que son travail de libraire la passionne…
Et son activité nocturne la tient bien occupée aussi : quelqu’un s’est mis à jouer les justiciers parmi les anges et les démons, et Georgina est jetée au coeur de la tourmente. Ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue lui permettront-ils de s’en sortir ?





 
      Mon avis     

Pour en avoir lu des critiques assez élogieuses, j'ai décidé de me procurer ce livre.

L'histoire n'a rien d'original, mis à part le fait que l'héroïne soit une succube, ce qui, il faut l'avouer, sort un peu de ce qu'on a l'habitude de lire dans un roman de bit-lit. Ceci mis à part, c'est du vu, revu et re-revu.
Le style d'écriture est archi simple, voir même des fois un peu trop léger.
De même que j'ai trouvé les répliques soit disant cinglantes assez peu élaborées, et les réparties que je suppose devoir être drôle ne m'ont arraché qu'un faible sourire.
Un détail qui m'a déranger c'est le fait de lire succube au masculin. Même si cela ce dit (quoique perso j'emploierais plus le masculin pour un incube et non pour une succube), ca reste relativement choquant pour quelqu'un qui, comme moi, à l'habitude de le voir écrit et de l'écrire au féminin.
Côté intrigue, l'auteur donne l'impression de ne pas s'être trop fatiguée. Peu d'action, une intrigue qui, en plus d'être totalement téléphonée, traîne pas mal en longueur, et un dénouement plus que prévisible.... J'ai connu mieux.

Côté personnages, la première impression qu'ils m'ont faite c'est qu'ils ne sont pas travaillés du tout, ou alors très peu et seulement Georgina. Les autres ne sont là uniquement parc'que l'héroïne s'ennuierait toute seule et, à la limite, meubler un peu le décors.
Cependant, Seth et Carter ont tout de même réussis à me taper dans l'oeil. Mais pour en revenir à Georgina, je crois que c'est le personnage que j'ai le moins apprécié. Égocentrique, indécise et pimbêche, un sens de la répartie assez déplorable dans l'ensemble, une volonté en chamallow, elle à tout du personnage tête à claques.
Seth quant à lui est un véritable mystère. Pas ou peu loquace, énigmatique, il a piqué ma curiosité dès sa première apparition dans l'histoire. Difficile d'en dire plus à son sujet alors je vous laisse le soin de le découvrir par vous même. Les autres personnages ne sont pas assez développés pour me permettre de vous en dire plus à leurs sujet, du coup, même remarque que pour Seth...

Pour conclure, je m'attendais quand même à un peu mieux de ce premier tome. J'ai tout de même passé un moment assez sympa, mais sans plus.

      Ma note     

S'attendait à mieux...

3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Voilà ^^
      J'ai le tome 2 dans ma pal qui attend d'être lu... A voir si la série s'arrange avec le temps.... ^^

      Supprimer
  2. Une petite série légère, qui vide agréablement la tête :)

    RépondreSupprimer