23 mai 2012

Nightrunner, tome 3 : La Lune des Traîtres de Lynn Flewelling







      Résumé du livre      

Alec et Seregil ont décidé de quitter leur terre d’adoption, Skala, désormais hantée par trop de souvenirs douloureux.
Cependant la guerre continue de faire rage, et la reine Idrilain, qui a besoin d’eux, met un terme à leur retraite. Leur nouvelle mission : prendre part à une délégation diplomatique en Aurënen, le pays d’origine de Seregil.
Dans ce royaume légendaire, où se mêlent magie et honneur, il devra affronter les démons de son passé, pendant qu’Alec se découvrira des origines insoupçonnées…







      Mon avis      

Que dire de ce troisième tome des aventures d'Alec et Seregil si ce n'est, qu'encore une fois, c'est un véritable coup de coeur !

Si la trame de l'histoire reste la même que les deux premiers tomes, intrigues, complots et tout ce qui fait l'intérêt de ces livres, le contexte change du tout au tout puisqu'ici, c'est en Aurënen, le pays d'origine de Seregil, que se déroule l'histoire.

 Après s'être coupés du monde pendant deux ans, Alec et Seregil se voient rappelées par Klia, la plus jeune fille de la reine, pour une mission diplomatique de la plus haute importance. Seregil étant un Aurënfay, il sera leur guide, sur les terres de son pays d'origine. Cependant, tout ne se passe pas aussi bien que prévu, et leurs compétences particulières se révéleront être d'une aide précieuse... Pendant que Seregil, taciturne et renfermé sur lui-même depuis les tragiques événements survenu dans le précédent tome, se voit confronté aux démons de son passé, Alec lui, en découvrira plus sur ses origines.

Le lien qui uni Alec et Seregil s'est renforcé, et leur relation c'est depuis longtemps concrétisée. Malgré ca, on commence notre lecture en découvrant un Seregil plus morose et taciturne que jamais. Et rien, pas même le lien si puissant soit-il qui le lie à Alec semble ne pas pouvoir le sortir de sa torpeur. Et le fait de retourner dans son pays d'origine ne semble guère arranger les choses. Mais petit à petit, on sent néanmoins apparaître quelques changements, pour notre (ou au moins pour le mien !) plus grand plaisir.
Alec, s'il est enchanté de pouvoir en apprendre plus sur le passé de son talimenios, s'inquiète également beaucoup pour son compagnon. Et même s'il n'en disait rien, il n'en est pas moins ravi de pouvoir reprendre leurs anciennes activités nocturnes. 
Toutefois, je dois avouer avoir été très déçue de ne pas voir Micum dans ce livre si ce n'est que pendant un ou deux chapitre. C'est un personnage que j'apprécie énormément et qui a toujours le mot pour rire. De plus, c'est pour Alec et Seregil, un ami précieux.

La plume de l'auteur est aussi légère et engageante que dans les tomes précédents. Les pensées et les sentiments des personnages sont toujours aussi bien décris, ce qui offre, je trouve, une perception plus réaliste des personnages qu'on a appris à connaitre et à apprécier au fil des pages.

La fin quant à elle, n'est pas vraiment surprenante. Je dirais même que je l'attendais avec impatience ! De plus, elle promet un quatrième tome tout aussi intéressant que ceux lus jusqu'à maintenant.

En bref, encore un excellent moment passé en la compagnie de mes deux nouveaux chouchous. Sur ce, vivement juillet, que je puisse évacuer toute la frustration que j'accumule petit à petit depuis que j'ai reposé ce génialissime troisième tome... !


      Ma note      

Un coup de coeur !

4 commentaires:

  1. Excellente ta chronique ! j'aurai pas mieux dit moi-même ^^
    Haaan j'adore trop cette série nom de dieu !!!!!!!! lol Vivement la suiiiiiite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      Putain ouai ! J'suis trop frustrée là !! --"

      Supprimer
  2. Sympa ton blogue. J'ai beaucoup aimé tes petits bonshommes pour indiquer si tu as aimé ou non un livre !!!!

    RépondreSupprimer