1 août 2012

La Trilogie de l'Héritage, tome 1 : Les Cent Mille Royaumes de N.K. Jemisin







      Résumé du livre      

Mon nom est Yeine et j'ai dix-neuf ans. Je suis membre du peuple darrène, au nord des Cent Mille royaumes. Une barbare. Il y a un mois, ma mère a été assassinée. Elle était l'héritière des Arameris, la plus puissante famille du monde. Ce matin, j'ai reçu un message de l'empereur, mon grand-père : une invitation à venir séjourner à Ciel, le palais familial. Plus qu'une invitation, un ordre.
Je veux découvrir pourquoi ma mère est morte. Même si on ne revient jamais de Ciel.







      Mon avis      

Ce livre était dans ma wish-list depuis, pfiouu, x temps ! C'est grâce à un troc que j'ai finalement pu le lire. Malheureusement pour moi, cette lecture n'a pas répondue à mes attentes....

S'il y a bien une chose que l'on ne peut pas enlever à ce livre, c'est la couverture. Elle est superbe, il faut l'avouer. Les couleurs sont magnifiques, et réflexion faite, elle correspond à ce qu'on retrouve dans le livre.

Pour ce qui est du reste, je n'ai absolument pas accroché, que ce soit l'histoire, les personnages ou encore le style d'écriture. Peut-être en attendais-je trop ? Pourtant le résumé laissait présager une lecture intéressante. Quoiqu'il en soit, je suis vraiment déçue de cette lecture...

Les personnages sont plats, vides, mous... Aucun d'entre eux ne m'a touchée ou émue. Rien...
Yeine est le personnage principal. L'histoire étant écrite à la premiere personne, on peut s'attendre à se prendre d'affection pour ce personnage que l'on suis dans sa vie et ses pensées. Mais non. Son obsession à trouver le meurtrier de sa mère, le temps qu'elle passe a s'apitoyer sur son sort et jurer qu'elle déteste tout les membres de sa famille on fini par me rendre complètement hermétique à ce personnage.
Pour ce qui est de Nahadoth, Sieh, Kurue ou encore Zhakkarn, malgré leur condition d'esclaves, ils restent des dieux Mais des dieux tellement apathiques qu'ils n'ont suscité aucune compassion de ma part.

Pour en venir au style d'écriture, l'auteur à une plume lourde et malhabile. Certains passages, de description d'action notamment, sont parfois limite incompréhensible, fait de phrases à rallonge, entrecoupées de virgules à la pelle, si bien qu'on fini par perdre le fil de départ. Y'a des moments où j'ai vraiment galéré ! De plus, l'auteur ne précise pas les dialogues intérieurs de Yeine, du coup, souvent en début de chapitre, on se retrouve à lire des phrases qui n'ont aucun sens et aucun rapport avec le fil de l'histoire. J'ai mis un moment avant de comprendre ce fait. Il y a même des fois où je ne suis même pas sûre qu'il s'agisse d'un dialogue intérieur, mais dans ce cas, je serais bien incapable de vous dire à quoi ca correspond, ne l'ayant pas compris moi-même.... Quant à la fin, elle n'est, de mon point de vue, qu'un fouillis de personnages schizophrènes et de secrets de famille plus délurés les uns que les autres !
Bref, vous l'aurez compris, niveau écriture, c'est une catastrophe ! En fait, au final, je ne suis même pas sûre d'avoir compris l'histoire...

En bref, bien que la trilogie soit complète, le massacre s'arrête ici ! Je ne compte pas lire la suite, ni maintenant, ni plus tard. De toute facon, je ne vois pas ce que l'auteur pourrait raconter de plus qui merite encore deux autres tomes. Pour moi, l'histoire est terminée.


      Ma note      

N'a pas aimé du tout !

2 commentaires:

  1. J'ai bien envie de passer mon chemin :(

    RépondreSupprimer
  2. Ma co-bloggeuse vient de le finir et elle a été déçue aussi, bon pas autant que toi, mais moi qui souhaitait le lire aussi, vos 2 avsi négatifs (pourtant j'en avais entendu plein de bien !) me refroidit grandement !

    RépondreSupprimer